Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
dimanche, 14 janvier 2018 06:00

Forum d’affaires algéro-indien : Vers le renforcement des échanges commerciaux

Écrit par Rafik Aouiaz
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI) organise aujourd’hui un forum d’affaires algéro-indien au niveau de l’hôtel Sheraton, à Alger, en collaboration avec la Fédération des organisations indiennes d’exportation et l’ambassade d’Inde à Alger.


Objectif de la rencontre : développer la coopération économique algéro-indienne à travers le renforcement des échanges commerciaux bilatéraux et l’examen des opportunités d’affaires et d’investissement existant entre les deux pays. Pour ce faire, le forum d’affaires réunit les opérateurs économiques algériens et leurs homologues indiens opérant dans des domaines d’activité tels que les produits et équipements agricoles, les produits alimentaires, la métallurgie, les équipements de cuisine, le cosmétique, l’industrie pharmaceutique, les textiles et l’habillement, l’ingénierie, l’emballage, le plastique et électricité.
A noter que l’Inde est présente sur le marché algérien notamment dans les secteurs de l’énergie et de l’industrie pharmaceutique, à travers des sociétés publiques et privées. L’ambassadeur indien, Satbir Singh, a fait part, lors d’une entrevue qui s’est déroulée en septembre dernier avec le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, de l’intérêt de certains groupes indiens pour d’éventuels partenariats avec des entreprises algériennes intervenant, entre autres, dans l’exploitation et le développement des phosphates et d’autres ressources minières. En décembre dernier, un protocole d’accord portant sur la création d’une société mixte spécialisée dans la fabrication de transformateurs de grande puissance a été signé, à Alger, entre la société publique Electro-industrie et le groupe indien Vijai Electricals Limited. Dénommée Vijai Electricals Algérie SPA, cette joint-venture doit mobiliser un investissement de 4,7 milliards de dinars et sera chargée de la conception, de la fabrication, ainsi que de la commercialisation de transformateurs de différentes puissances.
Dans le chapitre des échanges commerciaux entre l’Inde et l’Algérie, ils ont progressé de 55 millions de dollars en 2001, à 3,33 milliards de dollars en 2011. En 2016, ils ont chuté à 1,374 milliard de dollars, en raison de la chute des cours du pétrole et de la baisse des quantités d’hydrocarbures algériens exportés vers l’Inde mais aussi conséquemment aux mesures prises par l’Algérie pour réduire les importations. Pour 2016, l’Algérie a importé de ce pays pour un montant 0,920 milliard de dollars, soit 1,96% des importations totales du pays en 2016, et a exporté vers l’Inde pour 0,510 milliard de dollars. Des chiffres qui traduisent la faiblesse des échanges commerciaux entre les deux pays, mais qui reflètent la volonté de l’Algérie de focaliser toute son action sur l’investissement productif, notamment par les IDE pour substituer progressivement les importations.

Laissez un commentaire

Environnement

Climat : Après trois ans de stabilité, les émissions de CO2 en hausse

  En matière d’environnement rien

Environnement -
14-11-2017
Patrimoine naturel mondial : Deux fois plus de sites menacés

  Blanchiment des coraux, fonte de

Environnement -
14-11-2017
Les start-ups au service de l’environnement

Les progrès réalisés par des entreprises

Environnement -
14-11-2017
Une approche pragmatique de la politique climatique

Les efforts diplomatiques menés en vue d

Environnement -
14-11-2017