Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
dimanche, 14 janvier 2018 06:00

Académie de tamazight : Le projet de la loi organique au Parlement le 1er semestre

Écrit par S. Oularbi
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le projet de loi organique portant création de l’Académie de la langue amazighe sera présenté au Parlement durant le 1er semestre de l’année en cours, a annoncé hier le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, en marge de la cérémonie de clôture de la semaine culturelle de célébration de Yennayer organisée par la direction de la culture de Tizi-Ouzou.

Les Algériens seront au rendez-vous avec la création de cette académie qui est un « pas très appréciable » pour le développement de tamazight, se réjouit M. Mihoubi. Lors de la même visite de travail effectuée, hier, au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou, le ministre de la Culture est revenu sur les prérogatives de l’Académie algérienne de tamazight qui aura pour objectif de filtrer tous les travaux accomplis jusque-là sur la langue et de réorienter cet acquis dans le sens où tamazight est passé au rang de langue officielle.
« Toutes les mesures ont été prises pour la création de cette académie », a affirmé le ministre qui a indiqué qu’aujourd’hui, le développement de tamazight n’est plus une revendication sociale, mais plutôt académique et scientifique. « Nous sommes conscients de l’importance de cette académie dont les programmes seront établis en concertation avec les académiciens et les experts», dit-il. Il a saisi l’occasion pour saluer la décision prise par le président de la République qui a décrété Yennayer fête nationale et journée chômée et payée. « C’est une décision qui a pour objectif d’instaurer la langue amazighe comme l’un des piliers fondamentaux de l’unité nationale, mais elle signifie aussi que la culture algérienne est unie et indivisible. Le gouvernement travaille d’arrache-pied pour la promotion, le développement et la dynamisation de l’enseignement de tamazight.
Notre préoccupation est de travailler pour le patrimoine amazigh national», a-t-il insisté. Tout en précisant que les festivités culturelles pour la célébration officielle de Yennayer ont eu lieu pour donner un aspect culturel profond à la langue amazighe dans tout le pays. Interrogé par ailleurs sur le bilan de son secteur pour l’année 2017, le ministre a affirmé que toutes les manifestations culturelles ont été tenues sous un contexte de restriction des budgets alloués pour leur organisation.
« Nous avons pu organiser toutes les manifestations avec des budgets très réduits suite à l’austérité budgétaire qu’a connue le pays ». A ce sujet, il a affirmé que le secteur privé (sponsors) a contribué largement à l’organisation de ces manifestations. « Nous avons pu produire un produit culturel de qualité ou bien ce qu’on appelle le service culturel public », ajoute-t-il. Et en 2018, « nous envisageons de concocter un riche programme culturel qui sera placé sous le thème de la célébration du patrimoine culturel amazigh ». « Notre objectif est d’établir un programme qui veillera à créer une certaine harmonie de la culture algérienne en veillant sur le produit culturel amazigh au même titre que celui accordé pour la langue arabe », a-t-il conclu. 

Laissez un commentaire

Environnement

Climat : Après trois ans de stabilité, les émissions de CO2 en hausse

  En matière d’environnement rien

Environnement -
14-11-2017
Patrimoine naturel mondial : Deux fois plus de sites menacés

  Blanchiment des coraux, fonte de

Environnement -
14-11-2017
Les start-ups au service de l’environnement

Les progrès réalisés par des entreprises

Environnement -
14-11-2017
Une approche pragmatique de la politique climatique

Les efforts diplomatiques menés en vue d

Environnement -
14-11-2017